vendredi 4 mai 2012

Le manque à gagner des universités (graphique)







Les droits de scolarité effectivement payés par les étudiants, en dollars courants (ligne bleue), ainsi que la "juste part", soit les droits de scolarité de 1968 indexés selon l'IPC (ligne rouge), se rapportent à l'échelle de gauche.

Le manque à gagner des universités, soit la différence entre la "juste part" et les droits effectivement payés, multipliée par le nombre d'étudiants équivalent temps plein (ligne verte pointillée) et le manque à gagner des universités additionnée de l'intérêt légal de 5% (ligne verte pleine) se rapportent à l'échelle de droite.